• ZOOM SUR
  • SPECTACLES
  • EXPOS/SALONS
  • CINÉ
  • ACTIVITÉS

 

 

 

Raahhh, l'été, les vacances et le farniente ! Mais ce n'est pas une raison pour ne pas sortir, partir découvrir festivalset autres réjouissances...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DERNIERS ARTICLES /

 

Du 14 au 29 novembre

LABEL SOIE

Des Canuts à la création contemporaine


Une 5e édition placée sous le signe du Japon et des relations tissées entre la cité des soyeux et celle du Levant. Une quinzaine pour arpenter en famille la Croix-Rousse et ses ateliers de Canuts et (re)découvrir le patrimoine de la soierie, à travers un programme d'expositions, de spectacles et de conférences, de visites guidées, de promenades urbaines et d'ateliers. Pour les adultes comme pour les enfants.

> lire l'article

 

Le festival Label Soie s'articule autour de trois thématiques-phares : traces, innovations et histoire. Au cœur du festival, un premier temps fort à na pas manquer :

Pour le tout public

Le Marché des Soies, au Palais du Commerce, du 19 au 22 novembre. Ce marché présente des pièces de soie conçues par de jeunes créateurs et par de grandes maisons. Plus d'infos sur www.intersoie.org

En regard du Marché des Soies, l'exposition, en forme de workshop, Japan Blue, du 1er au 30 novembre, au Centre hospitalier de Saint-Joseph-Saint-Luc. Des artistes réalisent des pièces inspirées des techniques japonaises et rendent hommage à Chiaki Dosho, Reiko Saito et Ryoko Kobayashi.

Pour les enfants et les familles

Des ateliers ludiques et créatifs sont organisés par l'association La Soierie Vivante : pour découvrir les matières, visiter l'atelier de Canuts ou encore participer à une séance de tissage. Plus d'infos sur www.soierie-vivante.asso.fr

Des ateliers d'initiation à l'impression ou au pliage sont également animés dans le cadre du Marché des Soies.

Des repas-lecture, des lectures et spectacles ainsi que des concerts, dans le cadre de Novembre des Canuts. Le 24 novembre : Un dentiste nommé Guignol, (dès 10 ans) à l'Atrium du Centre hospitalier de Saint-Joseph Saint-Luc.

Découvrez l'intégralité du programme du festival, par dates et par thème : télécharger le programme en pdf

 

 

 

6ème édition de la Biennale Hors Normes

La 6e Biennale Hors Normes envahit la région Rhône-Alpes et interroge les différentes conceptions de l'art qui ont prévalu depuis la Renaissance. De l'art brut ainsi nommé par Dubuffet en réaction à la référence aux modèles du passé, jusqu'aux artistes du centre de la Pommeraie, en Belgique, la Biennale Hors Normes, conduit par un collectif d'artistes, organise des expositions, des rencontres et conférences autour de la définition même de l'art. Cette année, la BHN accueille près de 300 artistes, bruts, singuliers, contemporains, mais toujours inclassables, dans 37 lieux à Lyon et en Rhône-Alpes. Leurs travaux ont évolué autour d’une thématique commune « Intime – Extime ou les Révélateurs Intimes », qui nous permet de nous interroger sur l’élément déclencheur qui initie le mouvement créatif.

 La 6BHN est en Résonance avec la Biennale de Lyon 2015 / FOCUS.

> Voir la programmation

 

Programmation


Du 29 Septembre au 31 Octobre 2015 à la Bibliothèque du 7ème Guillotière (Lyon 7ème)
Ateliers et exposition “Les cinq peaux à la sauce Hundertwasser” par Anaka
Cette bibliothèque spécialisée jeunesse (enfants de 0 à 12 ans, ados, parents et professionnels de l’enfance) organise deux ateliers à destination des enfants âgés de 6 à 12 ans afin de créer les œuvres de l’exposition. Ces silhouettes en plexiglas seront réalisées avec Anaka une artiste « Plexi-sienne » attirée par la peinture à rebours et l’écriture miroir sur plexiglas.
Ateliers (gratuit sur inscription):
Bibliothèque du 7ème Guillotière:
Samedi 26 Septembre de 14h30 à 16h30 (8-12 ans)
Mercredi 7 Octobre et Mercredi 21 Octobre de 16h à 17h (6-8 ans)
Bibliothèque du 3ème:
Samedi 26 Septembre de 10h à 12h (8-12 ans)
Mercredi 30 Septembre et Mercredi 14 Octobre de 16h à 17h (6-8 ans)


3 Octobre 2015 à 16h30 à l’Espace Baudelaire, Rillieux-la-Pape
Spectacle de rue « Bed Intruders » par Patryk Chwastek
Ce spectacle a pour but d’apprivoiser les monstres de nos cauchemars. Cet artiste polonais cherche à travers cette performance à donner vie aux poupées de sa propre création. Dans ce spectacle improvisé, l’artiste utilise peu de mots et préfère communiquer par les mimiques de ses poupées pour montrer d’une façon comique les relations humaines.
Accessible à tous.

Du 28 Septembre au 16 Octobre 2015 à Ilot d‘Amaranthes (Lyon 7ème) et la MJC Monplaisir (Lyon 8ème)
Exposition Marcel Vinsard
Cet habitant de Pontcharra a exercé la profession de coiffeur pendant plus de cinquante ans. Désormais à la retraite, il s'adonne à sa grande passion: la sculpture. A 83 ans, on peut dire que l'homme a de l'imagination avec plus de 1000 œuvres dans son catalogue, des créations exposées dans sa maison-musée.
Lieux : Ilot d’Amaranthes, 36 rue de la Thibaudière, Lyon 7ème
Mardi-Samedi: 14h-19h, Mercredi: 9h30-12h30
MJC Monplaisir, 25 avenue des Frères Lumières, Lyon 8ème
Lundi, Mardi: 14h-19h, Mercredi: 9h-19h, Jeudi: 9h30-12h/14h-19h, Vendredi: 9h30-12h/14h-18h30, Samedi: 9h-12h


Les 9 et 10 Octobre, 10h-12h/14h-18h et le 11 Octobre 2015, 10h-12h à la MJC Jean Macé
Exposition animée « Machine à rêver » par André Recoura
A partir de vieux vélos et de toute sorte de matériaux récupérés, André fabrique de drôles de machines qu’il fait fonctionner lui-même pour le plus grand plaisir de tous, en particulier des enfants. En plus du mouvement qui les anime ces machines parlent, font de la musique et s’éclairent grâce à d’ingénieux systèmes bricolés avec talent.

 

 

 

Loren, lors d'un atelier

Portrait d’un artiste et organisateur de la BHN : Loren

Quand il était petit, Loren ne savait pas dessiner … Et pourtant, cela ne l’a pas empêché de devenir un artiste accompli, qui peint, sculpte le verre, la terre, et qui organise aussi des expositions pour présenter d’autres artistes.

Propos recueillis par Annabel Coavoux

> Lire

 

Devenir artiste peintre, Loren ne l’avait jamais vraiment envisagé. «Quand j’étais petit, je ne savais pas bien dessiner. J’aimais bien la BD, j’ai même essayé d’en faire une, mais j’avais toujours l’angoisse de la feuille blanche et aussi, je n’avais pas envie de gâcher du papier…», avoue Loren.

Après des études de mécanique, Loren trouve du travail dans le bâtiment, et rénove des maisons. Il aime aussi beaucoup voyager. A l’âge de 25 ans, lors d’un voyage en Australie, Loren fait du stop dans le Bush (désert australien). A une station service, il rencontre un jeune homme d’origine allemande qui propose à Loren de venir passer quelques temps chez et lui. Loren, qui voyage avant tout pour faire de nouvelles rencontres, accepte bien volontiers.

Son hôte est un designer. Il fabrique des meubles en bois avec ce qu’il trouve dans le bush. Derrière sa maison, il y a une déchetterie. Pour passer le temps, Loren commence ainsi à récupérer certains déchets, et les assemble jusqu’à réaliser une grande installation, sa toute première ! Pendant le temps que Loren restera en Australie, il réalisera plusieurs installations. «Je me suis beaucoup amusé à faire ça, et j’ai donc continué une fois rentré en France. Je trouvais les matériaux dans les chantiers où je travaillais. Je faisais beaucoup de sculptures, des bonhommes et plein d’autres choses».

Un peu plus tard, Loren a un accident de moto qui l’oblige à se reposer. A cette époque, il habite avec sa copine qui est peintre. « A force de la voir peindre, j’ai eu envie de peindre aussi. Mais j’avais toujours le souci de ne pas gâcher du papier, alors j’ai commencé à peindre sur des vieux journaux », raconte-t-il. Petit à petit, Loren prend goût à la peinture. Il peint tous les jours et produit beaucoup, à tel point que ses créations finissent par remplir toute sa maison ! Loren fréquente d’autres amis artistes comme lui et c’est grâce à ces rencontres qu’il va exposer ses premières œuvres.

D’années en années, Loren devient un artiste à part entière. En plus de la peinture et des installations, il s’initie au travail du verre pour réaliser des sculptures. Il construit même son propre four pour pouvoir fondre le verre.

Aujourd’hui, après trente années d’expérience, Loren réussit à vivre de son art. Il vit et travaille à Lyon, dans le quartier de la Guillotière où il possède un atelier et une galerie, La Rage. Ces deux dernières années, Loren n’a pas beaucoup créé, mais c’est parce qu’il a été très pris par son autre activité, le montage d’exposition. En effet, depuis 2005, Loren, avec d’autres amis, a lancé la Biennale Hors Les Normes. Tous les deux ans, pendant une quinzaine de jours, des artistes appartenant au courant de l’art singulier exposent à Lyon. « Ça prend beaucoup de temps à organiser ».

Cette année, la Biennale a exposé près de 200 artistes dans 5 lieux différents. Une belle évolution car au début, une dizaine d’artistes seulement avaient participé à la première édition. Aujourd’hui, Loren souhaite retrouver du temps pour créer de nouvelles œuvres et il s’est ainsi entouré de plusieurs personnes pour l’épauler pour la prochaine Biennale en 2015.

Loren va donc pouvoir reprendre son activité de création. « J’ai commencé à travailler sur le thème du pouvoir, c’est un sujet qui m’intéresse ». Quand Loren a une idée en tête, sa technique est de la travailler encore et encore, jusqu’à ce qu’il produise lui plaise. « J’ai parfois créé cinquante ou soixante tableaux sur un thème bien précis, mais après je n’expose pas tout », explique-t-il.

Comme nous l’avons dit plus haut, Loren a toujours aimé faire des rencontres. Mais le travail d’artiste est un travail solitaire. Alors depuis plusieurs années, Loren a pris l’habitude de faire partager son art avec les gens de son quartier. Il organise régulièrement des ateliers avec des enfants, des sans domicile fixe (SDF) ou même des personnes qui sont en prison. «J’ai besoin de ces rencontres, car pour peindre et exprimer des idées intéressantes, il ne faut pas se couper de la réalité».

Pour découvrir les œuvres de Loren : http://loren.over-blog.org , et galerie La Rage 33 rue Pasteur 69007 Lyon.

 

 

CAP SUR LES ANIMAUX DES SOMMETS !

Comme ce mois-ci, Patatras Mag' s'est intéressé au thème de la nourriture, que ce soit celle des hommes ou des animaux, nous te proposons de découvrir un lieu pas comme les autres, où de nombreuses espèces sont préservées : le Parc Animalier d'Auvergne. Présentation d'un lieu atypique et merveilleux.

> Lire

 

C'est dans le massif du Cézallier, entre le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire, que s'étend sur 25 hectares ce parc animalier singulier. Car si dans ce parc, situé en zone montagneuse, on trouve aussi des girafes et des lions, ce sont surtout de nombreux animaux des sommets du monde qui ont trouvé refuge ici. En tout : 70 espèces venues de cinq continents, dont 20 faisant l'objet d'un programme de conservation.

Le Parc Animalier d'Auvergne fait en effet partie depuis peu de l'Association des parcs zoologiques et aquariums européens (EAZA), ce qui signifie qu'il a désormais un agrément pour développer des programmes de préservation des espèces les plus menacées et contribuer à leur conservation.


Parmi les animaux les plus fragiles et faisant l'objet d'un soin tou particulier pour que leur espèce ne disparaisse pas, il y a le cerf de Thorold, animal que le parc est le seul à détenir en France. Ce cerf, qui vient du plateau tibétain, est essentiellement menacé par... les hommes !

Autre animal à avoir fait son entrée au parc dernièrement et protégé dans le cadre d'un programme de préservation : le panda roux. Le parc vient en effet d'accueillir un couple de pandas. Ce petit animal vit en Asie centrale, dans l'Himalaya. Et comme il ne se nourrit quasiment que de bambous, le parc a fait planter une bambouseraie pour ses deux nouveaux pensionnaires !

Mais n'oublions pas les lémuriens, les gibbons, les panthères, les girafes, l'hippopotame ou encore les gloutons. Ces petits animaux d'Amérique et d'Europe du nord, qui ressemblent beaucoup à des oursons, sont omnivores. Et ils boudent un peu lorsque leur soigneur leur apporte des bananes à la place de la viande pour enrichir leur régime...

Quant à Jojo, le mâle gibbon à favoris blancs, il semblerait qu'il raffole de la nourriture de couleur jaune ! Du coup, ses soigneurs lui apportent des denrées de cette couleur et sont sûrs que le gibbon va se régaler !

L'alimentation est une des démarches les plus importantes dans le soin apporté aux animaux. Outre l'aspect nourricier, elle permet aussi, au quotidien, d'établir un contact, souvent ludique avec les animaux et de stimuler leur instinct naturel de recherche de nourriture. Et oui, dans la nature, les aliments ne tombent pas tout crus dans la gueule des animaux ! C'est ainsi que les soigneurs inventent pour ceux dont ils s'occupent des cachettes et autres labyrinthes pour qu'ils trouvent grâce à leur odorat la nourriture dont ils ont besoin.

Les soigneurs du parc sont au nombre de quatre, souvent complétés par une équipe de stagiaires sur le terrain. Et chaque jour, ils arpentent le parc pour s'occuper de quelque 400 animaux ! Les aliments sont adaptés aux animaux selon qu'ils sont carnivores, herbivores, végétariens ou omnivores. En plus de la nourriture habituelle (viandes, légumes, fruits, foin...), les soigneurs ajoutent des compléments alimentaires, sous forme de granulés et de croquettes. En terme de fréquence, pour les herbivores, le nourrissage est en continu et à base de foin, tandis que pour les primates, il est de trois fois par jour et à base de fruits et légumes. Les carnivores, eux, ont droit à leur ration de viande une fois par jour, avec une période de jeûne deux fois par semaine. Car dans la nature, les animaux ne mangent pas tous les jours !

Le Parc Animalier d'Auvergne organise d'ailleurs des matinées de découverte du métier de soigneur et du nourrissage des animaux. Avis aux petits curieux !


Parc animalier d'Auvergne, Route d'Anzat Le Luguet, 63420 Ardes.
Renseignements au 04 73 71 82 86.
Plus d'infos sur www.parcanimalierdauvergne.fr

 

 

 

 

 

 

18/22 juillets / Lyon

> en savoir plus

 

STAGE D'ÉTÉ :
réalisation d'un repas - spectacle !
de 7 à 12 ans
du 18 au 22 juillet / de 09h30 à 16h30

À la manière d'un cabaret, les enfants vont préparer l'ensemble du repas-spectacle qui se déroulera le vendredi 22 juillet à la Ka'fête : choix, préparation et service du repas équilibré de saison (ateliers cuisine avec les chefs cuistots de la Ka'fête), conception & réalisation des animations du repas, rencontres et échanges avec des personnes retraitées.

Tarifs : entre 50 et 225€ la semaine (repas du midi compris) - en fonction du QF
Inscription :
angelique@kafeteomomes.fr
ou 04 78 61 21 79

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jusqu'en septembre / Drôme

> en savoir plus

 

MADAGASCAR, DESTINATION CACAO

Un parcours en terre de Madagascar à la découverte de la biodiversité de cette région cultivatrice de fèves de cacao. L'exposition se termine sur une note gustative, avec la découverte de quatre chocolats.

À la Cité du Chocolat
37, avenue Président Roosevelt
Accès visiteurs munis d'un billet «Cité ».
Visite seule : 2,50 €
Renseignements au 04 75 09 27 27
Plus d'infos sur
www.citeduchocolat.com

 

Le 17 juillet/ Montseveroux

> en savoir plus

 

FESTIVAL DE BD ET D'ILLUSTRATION

Après une première édition réussie en 2015, le festival de la BD et de l'illustration de Montseveroux revient pour une 2e édition, avec de nombreux(ses) auteur(e)s à découvrir, des ateliers et autres festivités.

À Montseveroux
De 10h à 18h. Entrée libre participative
Le programme complet sur
www.leskamiscases.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Programmation à venir / Lyon

> en savoir plus

TOILES D'ÉTÉ

Comme chaque année, Les Inattendus profitent de l'été pour s'établir dans l'espace public, à travers plusieurs projections plein-air gratuites dans les quartiers de la Guillotière et de Gerland.

http://www.inattendus.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2016

> en savoir plus

 

Le 26 juin
Dans le cadre de Mix City

À Villeurbanne
Passage Rey – Dès 14h
Plus d'infos sur
www.lacoulure.com/mix-city

Le 5 et le 12 juillet
Dans le cadre de la Guill'en fêtes

Lyon 3e
Place Voltaire et place Bahadourian - Dès 17h
Plus d'infos sur www.salledesrancy.com

Le 16 juillet
Dans le cadre de Maza'Grand Evènement

Lyon 7e
Place Mazagran – Dès 14h
Plus d'infos sur www.mazagrand.fr

Le 17 juillet
Dans le cadre du festival de BD et d'illustration de Montseveroux

À Montseveroux (38)
De 10h à 18h
Plus d'infos sur www.leskamiscases.fr

Dimanche 26 juin / Villeurbanne

> en savoir plus

 

Mix City #9

Avec un tout nouveau mur à quelques mètres de l'ancien, l'événement graff Mix City reprend ses quartiers d'été pour une 9e édition. Venez graffer, buller ou juste regarder...

À Villeurbanne
Passage Rey – De 13h à 18h
Plus d'infos sur
www.lacoulure.com/mix-city

 

Onglet
Contenu
Onglet
Contenu
Onglet
Contenu